Les salariés de Thomson reconduisent la grève à Brest

Samedi 10 juillet 2010

Trois semaines après l’annonce du plan de restructuration par l’entreprise Grass Valley, filiale de Technicolor, qui devait supprimer 23 des 73 postes du site brestois, la grève continue. En cause, les indemnités de licenciement jugées trop faibles pour l’intersyndicale, qui réclame 35 000 € par salarié plus un mois de salaire par année d’ancienneté. Lire la suite »

Répondre à cette brève