Tentative de sortie de crise ratée à Sanofi Quetigny

Mardi 18 novembre 2014

Lundi soir, les salariés de Sanofi Quetigny ont formulé à la direction du site trois souhaits, relatifs à la convention collective, à la mutuelle et à une prime, ceci dans le cadre du rachat de l’entreprise par Delpharm.
Ce mardi à 11 heures, la direction du site a répondu à ces demandes. Une réponse qui ne convient toutefois pas aux salariés grévistes qui poursuivent le mouvement. Ce midi, ils étaient plus d’une centaine rassemblés devant l’entrée de l’entreprise.

Répondre à cette brève