Le Parisien abandonne son plan de départs volontaires

Jeudi 1er avril 2010

Le directeur général du groupe, Jean Hornain, a annoncé aux syndicats l’abandon de ce plan de départs volontaires visant 35 salariés et destiné à générer une économie de plus de 3 millions d’euros. « Le plan de départ a été perçu trop négativement. Je veux lever l’hypothèque du plan social », a-t-il précisé, soulignant avoir entendu le message de mécontentement de sa rédaction. Début décembre en effet, la rédaction du Parisien avait, à plusieurs reprises, fait grève pour protester contre ce plan de départs volontaires imposé sans discussion. Lire la suite...

Répondre à cette brève