BOSCH se restructure et supprime des postes à Vénissieux

Jeudi 25 mars 2010

La direction de l’usine Bosch de Vénissieux (Rhône) et les représentants du personnel ont engagé le 19 mars des discussions portant sur un plan social qui prévoit 153 suppressions de postes par le biais de départs volontaires et éventuellement de départs en retraite anticipée. Cette réduction des effectifs intervient six ans après la signature d’un accord sur le passage de 35 à 36 heures de travail hebdomadaire, sans compensation de salaire, en échange d’investissements permettant de préserver l’emploi sur le site. (Le Monde du 23 mars 2010)

Répondre à cette brève