General Electric pourrait supprimer 200 postes en France

Dimanche 3 mars 2013

General Electric a annoncé, jeudi 28 février, son intention de supprimer 200 postes d’ingénieurs et de cadres dans son activité de turbines à gaz en France, a-t-on appris de source syndicale. Lire la suite...

Répondre à cette brève