Les salariés de Citroën disent "non au chômage partiel"

Jeudi 20 décembre 2012

Une vingtaine d’employés chez Citroën a manifesté hier devant les portes du concessionnaire automobile. Un mouvement de grève pour une double révolte : le projet de chômage partiel ainsi que la fermeture de la carrosserie sur le site de Saint-Denis. Lire la suite...

Répondre à cette brève