ArcelorMittal Florange : les salariés comptent les mensonges et affrontent la vérité

Lundi 3 décembre 2012

L’accord scellé par le gouvernement avec ArcelorMittal est un mauvais accord vu du côté salariés. Finalement, l’industriel indien aura réussi à garder la main dans ce dossier en ne faisant que des concessions au mieux faibles, au minimum floues. L’avenir des hauts-fourneaux n’est toujours pas assuré. Lire la suite...

Répondre à cette brève