Renault mène aussi des négociations compétitivité en Espagne

Jeudi 8 novembre 2012

La marque au losange demande à ses salariés espagnols un gel des salaires, une hausse du temps de travail annuel et davantage de flexibilité. Du côté des syndicats français, on craint que Renault ne pose l’accord espagnol en exemple pendant les négociations hexagonales. Lire la suite...

Répondre à cette brève