Vannes. Avon Polymères dans les rues

Lundi 13 février 2012

« C’est tombé sans prévenir, en comité d’entreprise extraordinaire, jeudi soir : huit salariés acceptent une mutation ou bien c’est le licenciement ou la cellule de reclassement ». Les salariés sont en grève. Ils n’acceptent pas.
Lire la suite...

Répondre à cette brève