Total : Les grévistes dunkerquois ne comptent pas sur l’Etat

Mercredi 27 janvier 2010

"J’ai davantage confiance en nous", proclame Matthieu Robé, 25 ans, gréviste de la raffinerie Total de Dunkerque (Nord), à l’évocation d’une intervention de l’Etat pour sauver les 370 emplois de l’entreprise qui seraient mis en péril par une éventuelle fermeture du site.
Comme lui, de nombreux grévistes se relaient depuis le 12 janvier sur le petit campement de fortune du piquet de grève, à l’entrée de la raffinerie des Flandres (Lire la suite...)

Répondre à cette brève