La réponse de Roselyne Bachelot à la colère des infirmiers

Jeudi 7 octobre 2010

Des manifestations durement réprimées : Devant l’absence de réponse ministérielle concrète, les infirmiers anesthésistes ont déclenché une grève, qui peut décaler des opérations chirurgicales programmées. Ils multiplient également les manifestations : le 1er octobre, ils se sont rassemblés sur les Champs Elysées, devant le Fouquet’s, avant d’être brutalement dispersés par les CRS, comme en témoignent ces images tournées... Lire la suite »

Répondre à cette brève