Rousset : 150 emplois menacés chez LFoundry

Mercredi 27 novembre 2013, par lohann // LFoundry

Selon la CFDT, plus de 150 emplois vont être supprimés dans l’usine de semi-conducteurs LFoundry du Rousset. Cette annonce est faite au lendemain d’un comité d’entreprise extraordinaire.

Jean-Yves Guerrini, le délégué CFDT, estime que cette suppression de 153 emplois est " une obligation, mais qui n’assure en aucun cas la survie de l’entreprise".

"Si Atmel continue à ne faire aucun effort, il y aura non pas 153 suppressions d’emplois, mais 630"

Placée en redressement judicaire fin juin pour six mois, la fabrique a été rachetée à l’américain Atmel par l’entreprise allemande LFoundry en 2010.
Reçus à deux reprises au ministère du Redressement productif, les syndicats estiment que le salut pourrait venir de l’ancien propriétaire, à qui ils demandent des commandes supplémentaires pendant environ un an, pour faire la jonction avec les nouveaux
produits, prévus courant 2014, et pour lesquels l’usine du Rousset a déjà un carnet de commandes.
De son côté, Atmel refuse de passer toute nouvelle commande estimant avoir rempli "toutes ses obligations contractuelles" , assurant que "le site est devenu noncompétitif en termes de prix, de qualité et d’autres critères".
Sur un autre front, la CFDT avait déposé une plainte contre LFoundry, pour abus de biens sociaux, après la disparition de 20 millions d’euros des comptes. Le parquet a ouvert une information judiciaire à ce sujet.

Le 27 Novembre 2013 - France 3

Répondre à cet article