Débrayage à l’ancien abattoir Doux à Boynes

Vendredi 25 octobre 2013, par lohann // Doux

Une cinquantaine de salariés ont bloqué vendredi l’entrée de l’abattoir de poulets de Boynes (Loiret) pour protester contre la fermeture de l’usine rachetée par le groupe Glon Sanders au groupe Doux il y a tout juste un an.

En septembre 2012, à l’issue du rachat de l’abattoir de Boynes par Glon-Sanders, les effectifs avaient déjà fondu de moitié passant de 170 à 83 salariés. Un an plus tard, ceux qui restent se sentent floués. "Les gens ont été dévoués et courageux et ont travaillé pendant 10 heures par jour pour en arriver là aujourd’hui !" a déclaré Isabelle Lozier déléguée CFDT après l’annonce de la fermeture de l’usine le 23 octobre.

La direction de Glon-Sanders justifie la fermeture de l’abattoir par la crise sur le marché de la volaille et la forte concurrence des importations du nord de l’Europe. Une baisse des ventes qui ne permettraient pas la poursuite de l’activité à Boynes. De leur côté, les syndicats reprochent à l’entreprise agro-alimentaire de n’avoir pas réalisé les investissements indispensables à la pérennité de l’activité.

Un CCE extraordinaire doit avoir lieu le 30 octobre prochain.

Le 29 Octobre 2013 - France 3 Centre

Répondre à cet article