Près de 200 emplois menacés par la vente de l’usine Sony à Ribeauvillé

Mardi 28 mai 2013, par lohann // Sony

Selon l’AFP, l’usine Sony de Ribeauvillé (Haut-Rhin) devrait perdre entre 166 et 191 emplois du fait de sa vente d’ici à un an au sous-traitant électronique français Cordon, a-t-on appris ce mardi de source syndicale.

La reprise du site se traduira par la suppression de 166 emplois dits "indirects", selon les documents présentés par la direction de Sony et le repreneur en réunion de comité d’entreprise en fin de semaine dernière, a indiqué l’intersyndicale CGT-FO-CFTC-CFE/CGC. Ceux-ci correspondent à des postes en doublon avec le siège de Cordon Electronics à Dinan (Côtes-d’Armor). En outre les 25 emplois du service ingénierie sont menacés car cette activité ne figure pas pour l’instant dans le périmètre de la reprise, selon la même source. Les effectifs de Ribeauvillé seraient alors ramenés de 516 à 325 salariés.

Le site de Ribeauvillé, qui fabrique des cartes électroniques et assure le service après-vente de nombreux produits Sony, restera cependant "sous perfusion" du groupe japonais jusqu’en 2016, car Sony lui apportera les volumes d’activité et épongera ses pertes, a ajouté le porte-parole de l’intersyndicale.
Les salariés étaient appelés par l’intersyndicale à se rassembler devant l’usine mardi pour revendiquer une "prime de cession" au bénéfice du personnel qui sera conservé.

Le 28 Mai 2013 - France 3 Alsace

Répondre à cet article