Siemens prévoit de supprimer 289 postes en France

Samedi 25 mai 2013, par lohann // Siemens

Le projet de réorganisation de l’entreprise Siemens, prévoyant de 220 à 289 suppressions de postes selon les sources, a été rendu public par les syndicats CFDT et CFE-CGC ce vendredi 24 mai.

Le groupe allemand de turbines et de trains Siemens avait annoncé en avril un plan d’économies à l’échelle mondiale. La France ne sera pas épargnée. Les syndicats CFDT et CFE-CGC en ont eu confirmation début avril. Ils ont rendu l’information publique ce 24 mai. "On s’y attendait, mais le plan d’économies est plus important que prévu et touche en France 289 postes, via un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE)", a déclaré à l’AFP Frédéric Kaladjian, délégué central au sein de la CFDT.

289 ou 220 postes touchés ?

La direction française du groupe confirme l’existence d’un "projet de réorganisation" mais dément le chiffre donné par les syndicats. "220 postes sont susceptibles d’être impactés, avec un objectif de zéro départ subi", corrige la direction, interrogée par l’AFP. La restructuration ne concernerait "ni les huit usines ni les sept centres de R&D français" selon Siemens, qui emploie 7000 personnes dans l’Hexagone.

Le 24 Mai 2013 - L’Usine Nouvelle

Répondre à cet article