Citroën Aulnay – 4 avril : PSA refuse toujours d’annuler tous les licenciements pour fait de grève

Vendredi 5 avril 2013, par thomas // PSA

Ce matin jeudi 4 avril les grévistes ont appris les dernières propositions de la direction faites à l’issue de la réunion de négociation tripartite tenue mercredi soir. Elle accepterait d’abandonner les 11 dernières procédures de licenciement annoncées sous le prétexte que les CHSCT auraient été perturbés mardi (mais ce sont tenus sans problème mercredi) ; elle serait prête à en reconsidérer huit autres à l’encontre de délégués du personnel ; mais elle ne veut toujours rien entendre sur la réintégration des deux salariés déjà effectivement licenciés. A la demande du représentant du gouvernement elle accepte de reprendre ces négociations dès la semaine prochaine. Sa proposition initiale était… dans 15 jours.



Les grévistes, qui ont revoté la poursuite de leur mouvement, sont donc allés à une centaine dire leur insatisfaction au seul membre du gouvernement, madame Lebranchu, qui était cette après-midi au « salon de l’emploi » Porte de Versailles. Mais c’est lundi prochain 8 avril que l’épreuve de force risque bien d’avoir lieu avec la direction PSA qui entend redémarrer la production à Aulnay.




Aulnay-sous-Bois, le jeudi 4 avril 2013


Le collectif contre les patrons voyous et licencieurs

Répondre à cet article