Veolia Eau supprimera 1 500 emplois en France

Mercredi 20 mars 2013, par lohann // Véolia

La branche eau de Veolia Environnement va supprimer 1 500 postes, soit 10 % de ses effectifs en France, ont annoncé, mercredi 20 mars, la direction et les syndicats à l’issue d’un comité central d’entreprise (CCE) extraordinaire qui a eu lieu la veille.

Selon la direction de Veolia Eau, ces suppressions de postes "sur les activités d’exploitation" passeront par "un plan de départs volontaires", pour "éviter tout départ contraint" au sein de l’entreprise qui emploie 15 000 personnes en France.

Il s’agit, selon la direction, "d’un accord global sur l’emploi pour adapter la structure de ses emplois et de ses effectifs". Franck Leroux, délégué central CGT précise qu’il s’agira "des négociations jusqu’au mois de juin et la mise en place du plan sur les derniers mois de l’année". "On n’est pas surpris de cette annonce car ça fait quand même deux ans qu’on interpelle la direction sur la problématique de l’emploi", précise la CFDT de Véolia.

"ACCENTUER ET DÉGRADER LES CONDITIONS DE TRAVAIL"

Lors de la publication des résultats 2012, fin février, le PDG de Veolia, Antoine Frérot, avait promis une accélération de la baisse des frais généraux avec le déploiement d’un plan de transformation, qui passerait notamment par une mutualisation des coûts et une standardisation des process.

Un vaste plan de réorganisation, lancé en 2011, visant déjà à réduire sa lourde dette essentiellement par des cessions et des mesures d’économies.

"Tout cela ne fera qu’accentuer et dégrader les conditions de travail, et comment pourrons-nous assurer nos missions de service public ?", s’est interrogé Franck Leroux.

Le 20 Mars 2013 - Le Monde

Répondre à cet article