Un collectif « contre les patrons voyous »

Samedi 1er août 2009, par cclpv // qui sommes-nous ?

Ce jeudi à Châtellerault dans la Vienne, des délégations de salariés de Thales, des Impôts, de Continental, de Molex, d’Aubade, de Renault ou encore de Ford ont manifesté avec les employés de New Fabris, cette usine de fabrication de pièces mécaniques en liquidation judicaire.
Cette union face aux licenciements, un porte-parole CGT des salariés de New Fabris, Guy Eyermann souhaite qu’elle perdure.

Il a annoncé la création d’un « collectif pour toutes les entreprises qui luttent contre les patrons voyous et leurs actionnaires ». Nous ne pourrons gagner qu’en réunissant toutes les entreprises et toutes les organisations syndicales », a estimé le syndicaliste, avant de conclure : « On se sera battus jusqu’au bout et c’est notre fierté. »
L’idée est partagée par l’union syndicale Solidaires (syndicats Sud) qui a salué « leur volonté de sortir de l’isolement des luttes pour les coordonner et construire ainsi un meilleur rapport de force ». « Ce qui est important aujourd’hui, c’est qu’il y ait un maximun de diversité d’entreprises au sein de la manifestation (...) A la rentrée, le gouverment a du souci à se faire », a estimé une manifestante, Sylvie Sanguiol, déléguée Sud au sein du technocentre de Renault Guyancourt.

Le Parisien 30/07/09

Répondre à cet article