Les salariés de Sanofi Toulouse menacent de porter plainte contre la direction

Vendredi 1er mars 2013, par lohann // Sanofi

Ils accusent le groupe pharmaceutique d’avoir entravé le comité d’établissement et de dissimuler des informations concernant le sort du site.

Les salariés de Sanofi Toulouse ont annoncé, vendredi 1er mars, saisir la justice contre la direction du groupe pharmaceutique pour entrave au fonctionnement du comité d’établissement (CE), qui s’est tenu dans la journée. Ils accusent également la direction de dissimuler des informations concernant le sort du site toulousain, qui compte 600 personnes, et les reclassements en interne.

En juillet 2012, le groupe a annoncé un plan de réorganisation du centre de recherche qui prévoyait la suppression de 914 postes et 800 redéploiements. Les syndicats ont estimé pour leur part qu’entre 1600 à 2400 postes seront supprimés. "La direction n’assume pas ses responsabilités", a déclaré à l’AFP Pascal Delmas, délégué CFDT.

Les syndicats donnent 15 jours à Sanofi pour transmettre des informations concernant le sort des salariés et leur destination en cas de reclassement, faute de quoi l’affaire sera transmise devant le tribunal.

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a lancé jeudi 21 février une mission afin d’étudier l’avenir du site de recherche toulousain.

Le 1er Mars 2013 - L’Usine Nouvelle

Répondre à cet article