Goodyear Amiens-Nord : la CGT appelle à la mobilisation contre la fermeture

Lundi 11 février 2013, par cclpv // Goodyear

Dénonçant les "mensonges" de la direction et contestant le bien-fondé juridique de son annonce, la CGT a appelé à la grève le 12 février prochain.

La CGT du fabricant américain de pneus Goodyear a appelé à la mobilisation pour faire échec au projet de fermeture de l’usine d’Amiens-Nord annoncé jeudi par la direction, lors d’un comité central d’entreprise.

Dénonçant les "mensonges" de la direction et contestant le bien-fondé juridique de son annonce, à l’issue du bref CCE tenu au siège de l’entreprise, à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), Mickael Wamen (CGT) a appelé à la grève le 12 février prochain à l’occasion d’un prochain CCE. "L’ensemble du site sera en grève. On fera le déplacement ici-même (à Rueil-Malmaison) avec l’ensemble des salariés de Goodyear", a déclaré l’élu, vêtu d’un tee-shirt orné d’un cercueil annonçant "plan anti-social" sur le devant et dénonçant "Goodyear, patron voyou" dans le dos.

"J’appelle à la mobilisation de tous les salariés de France des entreprises en difficulté à venir nous rejoindre le 12", a-t-il aussi lancé.

Mickael Wamen a fustigé une décision revenant, selon lui, à "pousser les salariés à bout" alors que "Goodyear n’a aucune possibilité juridique de faire cette annonce et de fermer l’usine". "La direction nous a menti depuis le début. On va se battre jusqu’au bout", a-t-il affirmé. Goodyear France a affirmé jeudi qu’à ses yeux la fermeture de l’usine d’Amiens-Nord était "la seule option possible après cinq années de négociations infructueuses". Elle a précisé que le projet menaçant 1 173 postes ferait l’objet d’une consultation des représentants du personnel.

Répondre à cet article