Citroën Aulnay : la grève approche de sa cinquième semaine

Dimanche 10 février 2013, par cclpv // PSA

Vendredi 8 février a clos cette 4ème semaine de grève comme elle avait commencé : une confrontation constante mais sans violence (contrairement à ce qui se dite un peu partout) entre les grévistes et les hommes de la direction (vigiles et cadres). Cela n’a pas empêché la direction de PSA d’ajouter un sixième gréviste à sa liste des licenciements demandés.

Quelques grévistes ne l’étaient plus à la fin de la semaine, et certains ont mis fin, semble-t-il, à leur arrêt maladie (le nombre de ces arrêts serait monté à un moment à 4 ou 500). La production n’en est pas sortie pour autant (quelques dizaines de bagnoles tout au plus). Les tentatives de la direction de relancer des tronçons de chaînes ont fait partie de la guerre psychologique qu’elle mène. Elles suffisent cependant à fixer l’attention des grévistes surtout sur ce qui se passe à l’intérieur de Citroën et beaucoup moins à l’extérieur, dans une semaine où pourtant la question de l’emploi a été à la une de l’actualité : la manif musclée des Arcelor de France, Belgique, Luxembourg à Strasbourg, Pétroplus à nouveau lanterné par le gouvernement, Goodyear et ses menaces de licenciements ou fermeture redevenant sur le devant de la scène...

PSA Aulnay n’est pas seul. Et ne le sera pas plus la semaine qui s’ouvre : rassemblement des Goodyear, et d’autres boîtes, mardi 12 à Rueil-Malmaison ; le même jour, à l’occasion de la finalisation de l’accord emploi-compétitivité journée d’action sur les sites Renault, action qui pourrait être relancée ou continuée car le jeudi 14 le groupe devrait annoncer ses résultats et des bénéfices substantiels (PSA prévoyant d’annoncer les siens dès mercredi... après une campagne de presse prédisant la catastrophe).

Les occasions ne devraient pas manquer, pour les PSA comme pour d’autres, de prendre conscience que leur sort ne se joue pas seulement dans leur entreprise, et d’en appeler largement à la convergence des mobilisations et des luttes.

Aulnay-sous-Bois le dimanche 10 février 2013

Le collectif contre les patrons voyous et licencieurs

info portfolio

Répondre à cet article