Les Pilpa montent la garde pendant les fêtes

Jeudi 27 décembre 2012, par lohann // Pilpa

Les salariés de l’usine Pilpa, menacés de licenciement, surveillent les machines du site en attendant la reprise de la production, le 8 janvier 2013.

Depuis le 22 décembre, les 122 employés du glacier carcassonnais Pilpa, menacés de licenciement, se relaient pour tenir un tour de garde devant le site afin d’empêcher le propriétaire de déménager les machines.

Les salariés ont engagé un vigile de nuit pour surveiller le site, traditionnellement fermé pendant les fêtes. En un coup de téléphone, une trentaine de personnes sont prêtes à se retrouver devant l’usine en moins d’une heure en cas de besoin.

La fermeture de l’usine a été annoncée par la direction en juillet 2012, presque un an après avoir été rachetés par R&R, entreprise de droit anglais détenue par le fonds d’investissement américain Oaktree Capital Management.

Les salariés soutiennent que Pilpa est extrêmement rentable et dénoncent le rachat de leur société comme une manœuvre de R&R pour se débarrasser d’un concurrent.

Sans machines, le personnel ne pourrait espérer être repris ou mener à bien le projet actuellement à l’étude de se constituer en coopérative. Pilpa devrait rouvrir ses portes le 3 janvier 2013 pour la maintenance et le 8 janvier pour la production.

Le 26 Décembre 2012 - L’Usine Nouvelle

Répondre à cet article