Chez Plastic Omnium, concessions contre sauvegarde de l’emploi

Jeudi 20 décembre 2012, par lohann // Plastic Omnium

Les salariés du site de Plastic Omnium, un des leaders européens dans la transformation des matières plastiques, en Ardèche ont accepté des concessions sur leurs salaires et conditions de travail pour que la maison mère continue d’investir et ne ferme pas leur site de production.

Gel des salaires en 2013, modération en 2014, gel de l’intéressement sur deux ans, annualisation des heures supplémentaires et la suppression de trois RTT...

Voici en substance les concessions qu’ont accepté de faire 75 % des 158 salariés d’un site de production du groupe français Plastic Omnium, spécialiste européen de la transformation et la commercialisation des matières plastiques.

Il s’agit de l’atelier de peinture de Saint-Désirat, en Ardèche, comme le rapporte l’AFP après confirmation de la direction. En contrepartie, la maison mère va investir 20 millions d’euros dans la reconstruction et la modernisation de l’atelier de peinture.

Les salariés ont accepté ces négociations car la direction de Plastic Omnium envisageait de transférer cette activité en Allemagne. Des négociations avaient été entamées en octobre avec les représentants des salariés ardéchois, rappelle l’AFP.

Le 20 Décembre 2012 - l’Usine Nouvelle

Répondre à cet article