Texas Instruments envisagerait 500 suppressions de postes en France

Lundi 17 décembre 2012, par lohann // Texas Instrument

Le plan social sera présenté aux salariés de Villeneuve-Loubet. La direction pourrait annoncer 500 suppressions de postes et, en conséquence, la fermeture du site dans les Alpes-Maritimes.

Les salariés français de Texas Instruments craignent le pire. Le groupe américain, qui a annoncé en novembre dernier 1 700 suppressions de postes dans le monde, doit annoncer mardi 18 décembre son plan social pour le site de développement de Villeneuve-Loubet, près de Nice (Alpes-Maritimes).

Sur les 540 postes que compte le site, 500 pourraient être supprimés, affirme le site ZDnet qui cite une source interne à l’entreprise. Principale conséquence, Texas Instruments devrait alors annoncer la fermeture du centre de recherche, 50 ans après son implantation en France. Une fermeture qui pourrait avoir lieu rapidement : le plan social doit entrer en application dès le 21 décembre prochain.

"Il y a actuellement 540 salariés sur ce site et l’on ne voit pas 40 personnes rester dans un bâtiment dimensionné pour 1 200 personnes", a ainsi dédclaré la source à ZDnet. Lors du précédent plan de restructuration en 2008, un peu plus de 300 postes avaient alors été supprimés.

En octobre dernier, un possible retrait de Texas Instruments du marché des processeurs pour mobile semblait menacer le site de Villeneuve-Loubet. Le groupe Amazon envisageait alors le rachat de cette activité, souhaitant pour sa part pénétrer le marché des mobiles et tablettes avec ses propres produits.

Le 17 Décembre 2012 - L’Usine Nouvelle

Répondre à cet article