Restructuration chez Stora Enso qui compte vendre sa papeterie de Corbehem

Lundi 29 octobre 2012, par lohann // Stora Enso

Le papetier finlandais Stora Enso a annoncé, mardi 23 octobre, qu’il envisageait de vendre son usine de Corbehem, située dans le Pas-de-Calais, qui emploie plus de 300 personnes. Il n’a donné aucune précision de calendrier, rappelant seulement que l’usine a une capacité annuelle de production de 330 000 tonnes de papier couché léger pour magazines.

"Les organisations syndicales et les autres parties prenantes seront entièrement impliquées dans l’ensemble du processus conformément à la loi et aux réglementations françaises", a indiqué le groupe dans un communiqué.

PREMIÈRE RESTRUCTURATION EN 2006

Le site de Corbehem, dans la banlieue de Douai, avait déjà fait l’objet d’un plan social annoncé en 2005, qui prévoyait l’arrêt de deux lignes de production sur trois et la suppression d’environ 450 emplois sur quelque 800, intérimaires compris. Des salariés soutenus par un industriel avaient alors monté un projet de reprise. Après avoir donné un accord de principe, Stora Enso était revenu sur sa décision, affirmant que le projet n’était pas viable. Les deux lignes avaient bel et bien fermé en 2006.

BÉNÉFICE NET DE 81,3 MILLIONS D’EUROS AU TROISIÈME TRIMESTRE

La possible vente de Corbehem fait partie d’un vaste plan de restructuration annoncé par Stora Enso mardi, comprenant la fermeture d’une usine à Ruovesi en Finlande, et l’arrêt de lignes de production à Hylte en Suède et à Ostroleka en Pologne, ainsi que des suppressions d’emplois dans d’autres usines en Finlande et en Suède.

Au total, près de 520 emplois sont menacés, en excluant Corbehem. Le groupe emploie 29 200 personnes dans le monde. Stora Enso a annoncé mardi avoir dégagé un bénéfice net de 81,3 millions d’euros au troisième trimestre, contre une perte de 49,9 millions lors de la même période en 2011.

Le 29 Octobre 2012 - Le Monde

Répondre à cet article