Prevent Glass : liquidation judiciaire, 219 salariés sur le carreau

Dimanche 20 mai 2012, par Victor Morrisset // Prevent Glass

Prevent Glass, société de 219 salariés spécialisée dans la fabrication de vitres latérales, principalement pour le constructeur allemand Volkswagen, et installée en Seine-et-Marne, été mis mercredi en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Melun.

Cependant, "l’activité est maintenue jusqu’au 18 mai et ce délai peut permettre de débloquer la situation, peut contribuer à trouver un repreneur", a espéré Me Philippe Brun, avocat de l’entreprise de Bagneaux-sur-Loing.

"Des pistes de repreneurs se sont effondrées avant-hier, l’administrateur judiciaire a donc demandé la liquidation judiciaire, l’entreprise n’ayant pas les moyens financiers suffisants pour tenir", a expliqué à l’AFP Eric Boucheron, délégué CGT et représentant des salariés.

En novembre 2011, Prevent Glass a "déposé le bilan, été placé en redressement judiciaire. Volkswagen avait promis qu’il paierait tous les salaires pendant six mois et qu’il leur trouverait un sous-traitant pour reprendre leur activité", avait rappelé Me Philippe Brun.

"Il nous faudrait au moins une reprise partielle. Nous comptons sur la piste politique après avoir interpellé fin mars Arnaud Montebourg, avec qui nous sommes toujours en contact", a indiqué M. Boucheron.

"Volkswagen a brutalement arrêté la fabrication dans cette entreprise, c’est une faute, il y a une responsabilité sociale", a martelé Me Brun, ajoutant qu’"il faut prendre le temps nécessaire car on peut encore trouver des solutions".

Selon l’avocat, "on ne peut pas laisser partir une entreprise comme celle-là, ça serait un vrai gaspillage, une honte absolue", a-t-il insisté.

Répondre à cet article