Plusieurs centaines de personnes manifestent à Goodyear

Jeudi 17 mai 2012, par Victor Morrisset // Goodyear

Environ 600 personnes se sont réunies vendredi devant le site de Goodyear Amiens-Nord, à l’occasion d’un débrayage, appelant une nouvelle fois à la suspension du plan social.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, dont des délégations des entreprises Faurecia, Peugeot, Colgate ou encore Dunlop, présentes dans la région, réclamant la mise en place d’une loi contre les licenciements dits « boursiers », dans les entreprises qui font des bénéfices.

La CGT a promis une « grosse journée d’action » à Amiens en juin.

Les manifestants ont également réclamé le maintien de l’activité des pneus tourisme tant que les salariés ne seront pas formés et transférés vers le secteur agraire.

Goodyear veut mettre un terme à la production de pneus de tourisme à Amiens-Nord, en supprimant 817 postes (sur les 1.300 que compte le site), et prévoyait de céder celle de pneus agricoles à l’américain Titan. Mais ce plan social a été invalidé à plusieurs reprises par la justice, saisie par la CGT du site qui combat vigoureusement ce projet.

La CGT a une nouvelle fois au cours du rassemblement menacé d’emmener la direction de Goodyear devant les tribunaux, et rappelé au candidat socialiste François Hollande sa promesse faite en octobre de revenir sur le site d’Amiens.

Le débrayage a été organisé en parallèle pendant quelques heures dans l’usine vendredi après-midi.


[Le Courrier Picard, le 4 mai 2012->http://www.courrier-picard.fr/courrier/Picardie-Express/Plusieurs-centaines-de-personnes-manifestent-a-Goodyear

Répondre à cet article