Les Continental soutiennent les Philips de Dreux

Mercredi 16 décembre 2009, par cclpv // Philips EGP

Banderoles et drapeaux au vent, plus de 150 salariés de Philips EGP ont manifesté devant la sous-préfecture de Dreux pour protester contre la projet de fermeture et le licenciement des 212 derniers salariés. Ils ont été soutenus par une délégation de Continental Clairoix.

Xavier Mathieu Conti et Manu Georget Philips( A droite)

Le volet économique de ce plan social ne tient pas. Face aux arguments des experts la direction offusque, elle ne veut plus du coup les payer. La direction de Philips refuse aussi la présence de ce cabinet d’expert pour aider le travail d’analyse des membres du CCE, afin qu’ils puissent se prononcer sur la validité de ce plan de fermeture.

Les salariés menacés de perdre leur emploi réclament l’arbitrage de l’état. Une délégation à été reçu par Roger Silhol sous préfet d’Eure et loir hier matin pendant une bonne heure à la sous préfecture. La délégation a fait part des négociations et des inquiétudes de l’avenir des 212 salariés de Philips. Selon R Silhol " la sous préfecture n’est pas le lieu pour étudier la légalité d’un plan sociale"

La tension monte sur le site, les salariés Philips savent s’organiser, les grevés ils connaissent, alors attention à la colère des Philips et aux conséquences de la mise ne place de la fermeture du site de DREUX.

La CGT Philips Dreux

Répondre à cet article