Licenciements à Thomson : appel à la mobilisation le 20 octobre

Jeudi 7 octobre 2010, par cclpv // Technicolor (Thomson)

Cesson-Sevigné (Ille-et-Villaine) : Cinquante-quatre personnes ont participé à la réunion-débat appelant à la mobilisation pour l’interdiction des licenciements à Thomson. Elle s’est déroulée lundi, salle du centre de loisirs. 168 postes vont être supprimées sur un effectif de 400 personnes.

« Les menaces qui pèsent sur Thomson nous inquiètent », a indiqué Claude Gérard, adjoint chargé du développement durable, de l’environnement et des infrastructures. Lors du dernier conseil municipal, les élus ont voté à l’unanimité un voeu de soutien aux salariés de Grass Valley menacés de licenciements.

Pour Jean-Luc Sicre, qui a animé le débat, « nous nous réunissons pour agir. Nous n’acceptons pas d’assister impuissants aux licenciements à Thomson ». Les participants à la réunion invitent toutes les organisations politiques à prendre fermement position pour l’interdiction des licenciements à Thomson GV (Cesson-Sévigné, Brest, Conflans-Sainte-Honorine).

Une délégation souhaite être reçue par le préfet pour qu’il entende sa revendication, « pour qu’il agisse pour que tous les emplois soient maintenus ». Un appel à un rassemblement devant la préfecture est lancé le mercredi 20 octobre, pour soutenir la délégation. « L’interdiction des licenciements à Thomson et l’arrêt du plan de sauvetage de l’emploi sont la seule façon de préserver l’emploi. L’unité est nécessaire pour y parvenir. »

Ouest France 06/10/2010

Répondre à cet article

2 Messages