Les salariés de Delphi en grève à Strasbourg

Lundi 30 novembre 2009, par cclpv // Delphi

Les salariés de l’usine Delphi de Strasbourg étaient en grève mercredi, pour le deuxième jour consécutif. Le mouvement serait suivi par 90 % des 330 salariés du site spécialisé dans les pompes de direction hydrauliques pour l’automobile, selon Alexandre Krauffel, secrétaire CFTC du comité d’entreprise. Une porte-parole de Delphi France a confirmé la poursuite de ce mouvement, sans donner de précisions sur le nombre de grévistes.

Cette grève fait suite aux décisions de General Motors, qui a repris les activités d’équipements de direction de Delphi en laissant de côté l’usine de Strasbourg et 70 salariés du siège de Delphi France, à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). « En février 2010, nous allons être transférés dans une entité juridique indépendante de Delphi, Steering France SAS, qui sera rattachée à DPH, la holding regroupant les anciens actifs à vendre de Delphi. Pour nous, DPH est un centre de soins palliatifs pour usines en fin de vie », détaille Alexandre Krauffel.

Les grévistes redoutent que « Delphi se désengage d’un éventuel plan social, alors qu’un accord de méthode valable jusqu’à fin 2011 prévoit les conditions de reclassement et les indemnités extra-légales » des salariés. « On revendique que GM, DPH et Delphi garantissent leur soutien financier quoi qu’il arrive », poursuit le syndicaliste.

La porte-parole de la direction indique que « des garanties écrites ont été données sur les craintes qui font l’objet de la grève ». « C’est pour le moment une simple lettre que n’importe qui aurait pu écrire, sans aucune valeur juridique », rétorque Alexandre Krauffel.

L’usine Delphi de Strasbourg, dont les pompes de direction hydrauliques sont en fin de vie, cherche un repreneur. Les syndicats redoutent une fermeture fin 2010 si l’opération échoue, et ils n’excluent pas l’éventualité d’un plan social à plus court terme.

25/11/2009 - De notre correspondant en Alsace, Thomas Calinon - L’usine Nouvelle

Répondre à cet article