Triage Fret de Somain : rien n’est réglé !

Mardi 17 novembre 2009, par cclpv // Fret

Suite à l’annonce par la direction : « Les installations ferroviaires industrielles qui ne seraient plus utilisées (triages ou installations des plateformes actuelles du servicede wagons isolés) seront préservées pendant une durée minimale de six années de sorte de pouvoir être remises en service rapidement (moins de six mois) pour saisir toute opportunité d’ouverture de nouvelle ligne multi-clients multi-lots. » « L’entreprise est en mesure de confirmer qu’elle prévoit de maintenir l’activité de triage dans au moins trois sites tête de ligne de son réseau. (Sibelin, Woippy, et un triage en Ile de France). »

La direction :
• Exclut donc le triage de Somain de son schéma directeur, répercussion immédiate de l’abandon du wagon isolé, provoquant la suppression de dizaines de postes
• souhaite fermer à court terme l’atelier de réparation de wagons
• n’assure en rien le maintien de charge de travail pour les agents de conduite

Le tout fait que l’ensemble des 400 emplois sur le site restent menacés !!!!

L’intersyndicale avec les cheminots du site du triage de Somain mettra tout en œuvre pour :
• Maintenir l’activité du wagon isolé et du tri à Somain.
• Arrêter le transfert vers la route.
• Faire du triage de Somain un site stratégique international au cœur de la région Nord/Pas de calais.
• Contraindre la direction SNCF à maintenir l’emploi à statut sur le site.

Au contraire, sa situation géographique en fait un atout dans le cadre du trafic ferroviaire européen.
Encore faut-il pour cela concevoir le trafic ferroviaire international comme une coopération entre services publics, et non comme une concurrence où on essaie de faire croire à chaque salarié-e que son entreprise va « bouffer » et éliminer celle du voisin !

La violence patronale, c’est aussi la menace qui pèse sur l’avenir d’un site ferroviaire, donc sur l’avenir des cheminot-e-s, mais aussi de leurs proches, et plus largement de toute une population qui vit en lien avec le triage de Somain.

On peut toujours raconter n’importe quoi, mais la réalité c’est que le trafic ferroviaire fret a baissé de 20% en 20 ans, pendant que celui assuré par la route était multiplié par 2, avec les conséquences sociales et écologiques dramatiques que cela entraîne.

SUD RAIL Triage Fret SNCF de Somain

Répondre à cet article