Samedi 14 novembre 2009 à Champhol : une belle journée de solidarité ouvrière

Lundi 16 novembre 2009, par cclpv // Philips EGP

A l’initiative du syndicat CGT PHILIPS Dreux, plus de 1000 personnes ont participé samedi 14 novembre à la fête de solidarité avec les travailleurs en lutte à Champhol (28).

En marge de celle-ci, une vingtaine de délégués de diverses organisations syndicales et associatives (CGT, SUD, CFDT, FO, l’association FSC, et du collectif St Just) ont participé à une réunion sur la situation des travailleurs et du mouvement syndical, sur la nécessitée de construire une riposte au capitalisme.

Cette journée s’est déroulée dans une ambiance festive avec la participation de nombreuses personnalités de la lutte de classe, dans l’odeur des merguez, nous rappelant les braseros des piquets de grèves

Le syndicat CGT Philips EGP reste déterminé à ne pas accepter la fatalité d’une fermeture de leur site. Les hémorragies qu’ont subi les salariés de PHILIPS Dreux depuis des années par le système antisocial orchestré par le capitalisme est à combattre. Il est clair que pour la direction de PHILIPS et la droite au pouvoir, « C’est l’abonnement pour les travailleurs directement à pôle emploi ».Il y a des solutions pour l’emploi en France et sur DREUX, mais les patrons voyous, l’État, les capitalistes refusent l’idée de sauver des emplois au détriment de leurs profits.

Pour exiger l’arrêt des licenciements boursiers, afin de condamner la responsabilité de la classe dominante sur la casse industrielle et sociale, les camarades des sites Continental CGT, CGT Molex, CGT Firs Ex Ford banquefort, CGT Schindler, CGT Renault, CGT sacred, les hospitaliers de Chartres, Didier Soulet CFDT de Freescale, la camarade Aline Pailler de radio france, Marie Savre Lo , Olivier Besancenot NPA, Claude Debon PG, Catherine Lebrun Sud, Liêm Hang Ngoc PS, Cérard Leray des verts, et notre amie Giséle du PCF, tous les camarades politiques et les associations du département sont venus apporter leur soutien à cette initiative unique dans le département « réunir sur une journée toutes les forces de gauche et syndicales qui veulent construire un réel changement de notre société ».

Une grande émotion a envahie la salle lorsque les délégués des boites en luttes sont intervenus. Manuel Georget CGT Philips EGP Dreux, intervenant pour la construction d’un conseil ouvrier afin de créer un force de résistance à l’annonce de la fermeture du site de Philips Dreux, le témoignage de Xavier Mathieu de Continental « les patrons de Continental ont commis des délits graves et répétés, que les représentants du gouvernement ont reconnus comme tels. Comment oser s’acharner contre des ouvrières et ouvriers à qui on reproche des broutilles », l’appel d’Alexie Antoine CGT Molex a ne pas suivre leur exemple dans la lutte « C’est l’échec de la CGT » selon lui, puis si la lutte de Ford Banqueford a été moins médiatisée, la lutte des travailleurs avait autant de légitimité selon Philippe Poutou délégué CGT qui appel à la solidarité ouvrière, que penser de la situation des Freescale lorsqu’on envoi des CRS pour négocier. Enfin, avant de laisser la place au grand débat avec les leaders politiques et de clôturer cette tribune syndicale Fall Demba du collectif St Just a défendu la cause des travailleurs sans papiers.

Cette soirée s’est clôturée avec environ 400 jeunes, venus soutenir la cause des travailleurs lors du concert de SAD et de Bhalle Bacce Crew jouant bénévolement pour cet événement.

Le syndicat CGT PHILIPS tient à remercier toutes celles et ceux qui ont fait que cette journée soit une réussite

Par CGT PHILIPS EGP DREUX - Publié dans le blog de la CGT Philips Dreux

info portfolio

Répondre à cet article