Les facteurs en grève dans les rues de Meaux

Mercredi 9 juin 2010, par nico // La Poste

Opération « merguez contre signature » hier après-midi devant la direction départementale de la Poste pour les facteurs en grève de Coulommiers. Après avoir récolté plus de 1500 signatures dans la commune, la quarantaine de grévistes, 20 selon la direction, a planté ses piquets et son pique-nique sous les fenêtres du bâtiment.
« En échange d’une signature par les cadres de la Poste, nous leur offrions une merguez » plaisante François Klein, de la CGT-FAPT 77.

Contre les suppressions de postes

Bilan plutôt positif de l’opération, une rencontre a été convenue avec la direction, ce matin à 11 heures. Les agents de Coulommiers protestent contre la suppression de trois postes, deux dans la distribution et un au tri, dix-huit mois seulement après la disparition de quatre emplois.
De son côté, la Poste rappelle qu’elle « garantit un emploi pour chacun et qu’il n’y aura pas de licenciements. Mais que face aux changements conjoncturels des flux courriers qui touchent le 77 et tous les départements de France, la Poste doit adapter ses organisations de travail », rappelant également que « 70000 € ont été investis par la Poste du 77 pour améliorer les conditions de travail des agents de Coulommiers et ainsi diminuer la pénibilité du travail des facteurs ».
Les postiers, eux, ne l’entendent pas de la même manière. Aux agents de Coulommiers, se joindront ce matin ceux du centre Meaux principal. Cette fois, c’est au guichet que la colère gronde, toujours au sujet d’une nouvelle réorganisation des services. « La direction nous rattache les bureaux de Trilport et de Vareddes, mais en profite pour supprimer deux agents au guichet, un employé volant et le directeur d’établissement de Trilport, évoquant une baisse de 18% de trafic dans notre secteur. Baisse qu’aucun de nous n’a encore vue ! » souligne Samni Hassan, secrétaire général de la CGT-FAPT 77. Dès 8 h 30, ils se posteront devant l’agence, afin de réunir un maximum de signature.

Le Parisien

PDF - 425.5 ko

Répondre à cet article