Fête de soutien aux Postiers en lutte du 92 samedi 12 juin à Asnières

Vendredi 11 juin 2010, par nico // La Poste

Fête de soutien aux Postiers en lutte - et menacés de fortes répression par la direction- du 92 samedi 12 juin à partir de 20 h à Asnières :

Salle Polyvalente Victor Schoelcher (au centre Robert Lavergne) 11 rue Robert Lavergne 92600 Asnières Métro Asnières-Gennnevilliers Les courtilles (ligne 13)

Visitez le site des grévistes. Faites circulez ces informations autour de vous.

http://www.gennevilliers-asso.org/le_blog_des_postiers-d-asnieres/

Soutenez la grève, participez à la solidarité financière :

chèques à l’ordre de SUD POSTE 92, 51 rue jean Bonal 92250 La Garenne Colombes. (mention solidarité au dos)

SITE DE SUD EDUCATION 92 (mis à jour régulièrement) :
http://sudeducation92.ouvaton.org/


COMITE DE SOUTIEN AUX POSTIERS GREVISTES DES HAUTS DE SEINE

compte rendu de la réunion de soutien aux postiers grévistes du 92 et appel

Présents : FSU, NPA, PCF, MJCF, LDH, GeM, CGT, SUD

Point rapide de la situation :

Aujourd’hui, suite au conflit démarré depuis le 26 avril à Châtillon, rejoint le 30 par Clamart et le 4 mai par Asnières, contre la suppression de tournées sur ces bureaux dans le cadre de"facteur d’avenir", la direction de la poste n’a répondu que par des sanctions : sept mises à pied, trois entretiens préalables au licenciement, vingt deux blâmes, soit un tiers des grévistes sanctionnées.

L’objectif du comité de soutien aux postiers est financier : les postiers se voient d’ores et déjà retirer leurs jours de grève sans attendre la fin du conflit (paies de 700 euros au maximum !) : il faut donc faire circuler un appel à la solidarité financière. Les chèques sont à adresser à l’ordre de : SUD Poste 92 , 51 rue Jean Bonnal 92250 La Garenne - Colombes (avec la mention solidarité au dos).

Une fête de soutien aura lieu samedi 12 juin à Asnières. Le maire a promis une salle mais nous ne savons pas encore laquelle.

L’objectif du comité de soutien aux postiers est la levée des sanctions. Pour cela, un appel a été rédigé (cf PJ). Il est signé déjà par les organisations présentes à la réunion, mais il doit être le plus largement possible diffusé et signé par des organisations et des personnalités. Il sera possible de le signer en ligne bientôt, mais en attendant, les signatures doivent être remontées à Gaël Quirante : bombafr@yahoo. fr ou Nadia :

Une conférence de presse aura lieu vendredi 11 juin à 12 heures devant la direction départementale de la poste, 3 Boulevard du Levant à Nanterre, pour rendre public cet appel et ses signataires. Il faut donc avant jeudi 20h essayer de faire signer cet appel par le maximum de personnalités.

Lundi 14 juin, à 13h30 devant la DD de la poste, aura lieu un rassemblement contre les sanctions. Un préavis de grève au niveau de la poste a été déposé dans les autres départements d’IdF qui enverront probablement des délégations... mais les postiers attendent un soutien plus large. Il faut donc également diffuser l’annonce de ce rassemblement et y participer.

Une prochaine réunion du comité aura lieu mardi 15 juin à 18h30 au local de la FSU à Nanterre, 3bis, rue Waldeck-Rochet (à confirmer).

Soutien aux postiers grévistes du 92 !

Depuis plusieurs semaines, un nouveau mouvement social affecte les activités de la Poste dans les Hauts de Seine.

En cause, le projet de réorganisation de l’activité de distribution du courrier et le projet « facteur d’avenir » qui fait craindre des restrictions de personnels, des réductions de tournées, une nouvelle dégradation du service rendu aux usagers avec, entre autres, la suppression du principe "Un facteur, une tournée" et des conditions de travail plus difficiles encore pour les salariés. En cela les grévistes luttent également pour l’embauche en CDI de plusieurs de leurs collègues en CDD.

Face à ces revendications et à la souffrance ressentie par nombre de postiers qui transparait aujourd’hui de manière dramatique à travers le rapport publié par les médecins de la prévention de la Poste, il est important que la direction accepte enfin de tenir immédiatement des négociations. Pour l’instant, elle n’a répondu que par de nombreuses sanctions à l’encontre des grévistes, allant du blâme jusqu’à l’entretien préalable au licenciement, ainsi qu’en empêchant l’accès aux locaux (y compris aux non-grévistes).

Le chemin pris avec ces sanctions est inacceptable. Ce n’est pas par la répression que la direction de la Poste doit répondre aux revendications des postiers, luttant simplement pour des conditions de travail acceptables. Elle doit à tout prix retirer l’ensemble de ces sanctions et rouvrir les négociations avec les grévistes dans l’intérêt de tous. Une solution pour ce conflit dans l’intérêt des usagers, des agents et de la Poste doit être rapidement trouvée.

Signataires : SUD PTT, CGT, FSU, LDH, PCF, NPA

comité de soutien

Répondre à cet article