La Poste : grève à Asnières, Clamart et Châtillon

Jeudi 13 mai 2010, par cclpv // La Poste

Grève Asnières-Clamart-Châtillon

POUR GAGNER AIDONS-LES A TENIR PARTICIPEZ A LA CAISSE DE GREVE

Le 26 avril le bureau de Châtillon se met en grève à 80% contre la mise en place de Facteur d’Avenir. Cette réorganisation implique la suppression de 3 QL. A ce jour la grève est toujours suivie à 75%

Le 30 avril le bureau de Clamart rejoint la grève à plus de 50% pour protester contre la mise en place de Facteur d’Avenir et la suppression de 7 QL. La grève est toujours suivie par 45% des collègues.

Le 4 mai le bureau d’Asnières se met en grève majoritaire contre les suppressions de QL. Les taux sont historiques sur le département atteignant 96% les 5, 7 et 11 mai.

Il est donc important d’aider les collègues à poursuivre leur lutte. En effet, si La Poste cédait aux revendications des grévistes cela aurait inévitablement des conséquences positives pour tous les Postiers et usagers.

La direction dépense sans compter pour casser la grève (Huissiers de justice, remplacements des grévistes). Notre force à nous Postiers, c’est notre nombre, notre solidarité.

C’est pourquoi, nous lançons un appel pour les aider à tenir. Pour cela nous mettons en place une caisse de grève. (chèques à l’ordre de SUD POSTE 92, mention solidarité 92 au dos, à retourner au 51 rue Jean Bonal 92 250 – La-Garenne-Colombes).

Les grévistes (soutenus par la CGT et SUD)
Le 11 mai 2010

Dernière minute : En réponse au mouvement, la direction de la Poste vient de sanctionner près de 20 grévistes par un blâme et d’en suspendre (pour le moment) au moins 8. Après avoir lock-outer les bureaux de Asnières (lundi,mercredi et vendredi) et celui de Châtillon (vendredi), interdit les rassemblements autour des établissements du département (condition pour négocier : pas d’activité des grévistes), la direction entre dans une phase répressive sans précédent dans l’entreprise.

Répondre à cet article