Philips Dreux : la direction veut boucler le PSE lors du CCE du lundi 29 mars

Samedi 27 mars 2010, par cclpv // Philips EGP

La direction de Philips maintient la pression : celle-ci veut boucler son plan social et fermer le site de Dreux au plus tôt.

Elle compte une nouvelle fois demander l’avis des élus sur le PSE au CCE du lundi 29 mars afin de pouvoir se débarasser des 212 salariés du site de Philips EGP Dreux.


Compte rendu de l’assemblée générale des salariés de Philips Dreux du 22 mars :

Lors de l’assemblée générale du 22 mars 2010 qui a réuni la grande majorité du personnel de Philips Dreux , D.maillot secrétaire de UL Force Ouvrière et l’avocat du CE de Philips Dreux et de L’union Départementale FO ont rencardé les « syndiqués » FO du site suite à leur comportement depuis la dernière réunion de négociation du 16 mars dernier.

L’avocat Maître Renda Sandra, lors de son intervention, a défendu les mêmes thèses défendues par le syndicat CGT Philips Dreux depuis des semaines :
Elle a réafirmé que Philips ne se positionne toujours pas dans le périmètre Custumers Lifestyle et ne donne pas plus d’éléments nouveaux sur l’argumentaire économique.

Comme le syndicat CGT, elle a fait remarqué et a condamné l’attitude de la direction de Philips, dans le procédé malhonnête qui consiste à obtenir par le chantage un avis.

Dominique maillot (UL FO) a demandé au syndicat CGT de Philips de maintenir une coordination syndicale malgré les choix stratégiques de la section syndicale FO du site de Dreux qui peuvent être TRES contestable. Dominique Maillot considère être sur la même longueur d’onde que le syndicat CGT PHILIPS DREUX face à ces patrons voyous.Cette cohésion unitaire ne doit pas affaiblir la volonté de lutte contre les licenciements que nous partageons avec les responsables des UL et UD FO.

La CGT Philips reste sur sa position concernant le vote du 17 mars 2010 organisé par des irresponsables sous la gouverne de la direction (responsable de l’équipe management participant subitement aux AG ??!!)
La CGT PHILIPS continue de croire que ce vote sera dommageable pour les travailleurs.

Le syndicat CGT PHILIPS EGP DREUX (le 22/03/2010)

Répondre à cet article