Les salariés de Total estiment avoir perdu le soutien des élus dunkerquois

Samedi 27 mars 2010, par cclpv // Total

Hier, lors du conseil communautaire de Dunkerque, les élus ont voté un texte de soutien aux salariés de Total. Un geste qui visiblement ne suffit pas.

La résolution, qui avait été débattue vendredi dernier, a été votée hier soir. Elle demande au groupe pétrolier des précisions quant à l’avenir du site de Fort-Mardyck. Total ne doit pas oublier toutes les options, y compris la reprise du raffinage. L’entreprise doit aussi recenser tous ses sous-traitants. Et si la raffinerie des Flandres ferme bien ses portes, il faudra une compensation, notamment pour le port qui va perdre dans l’histoire près de neuf millions d’euros.

Une vingtaine de salariés étaient présents hier au conseil. La déclaration lue par l’intersyndicale a été rajoutée à la résolution. Les salariés, qui n’ont pas oublié de huer le conseil avant de partir, ont prévu d’autres manifestations d’ici au 15 avril, date de la table ronde nationale sur l’avenir du raffinage en France.

deltafm.fr du 26 mars 2010


JPEG - 434 ko
communiqué de presse de l’intersyndicale du 18 mars 2010

Répondre à cet article