Philips EGP DREUX : Soutien aux salariés de la raffinerie Total des Flandres‏

Mardi 16 février 2010, par cclpv // Philips EGP

Alors que leur emploi est menacé par le projet de fermeture de leur site et que la direction de Total ne veut pas assumer ses responsabilités, les salariés de la raffinerie Total de Flandres, près de Dunkerque, occupent les locaux de la direction du site depuis ce matin, mardi 16 février 2010.

Les syndicats du groupe Total appellent également à une grève nationale sur l’ensemble des sites du groupe les 17 et 18 février en solidarité avec la raffinerie des Flandres de Dunkerque et contre les menaces qui pèsent sur l’avenir des 6 raffineries Total en France.

Le syndicat CGT Philips Dreux apporte son soutien à la lutte des travailleurs de la raffinerie Total des Flandres, ainsi qu’aux 6 autres raffineries.

Nous sommes d’autant plus solidaires de nos camarades de Total que nous sommes dans une situation similaire. La direction de Philips veut en effet fermer le site de production de téléviseurs de Dreux qui emploie encore 212 salariés, alors qu’elle a annoncé 424 millions d’euros de bénéfices en 2009.

Nous nous adressons aux travailleurs de Total, et plus largement à tous les salariés du privé et du public dont l’emploi est aujourd’hui menacé : il est urgent de faire converger nos luttes.

Tous ensemble, nous pouvons interdire les licenciements et arrêter les suppressions d’emplois !

Nous appelons tous les salariés menacés de licenciements ou de suppressions d’emplois à se rassembler :
Jeudi 18 février à 8h, devant le ministère de l’industrie, à Paris Bercy

Le ministre de l’Industrie, Christian Estrosi, doit rencontrer une délégation syndicale de Philips à 8h30.

Faisons de ce rassemblement devant Bercy, une des étapes vers un mouvement plus large.

La CGT Philips EGP Dreux
Mardi 16 février 2010

PDF - 7.3 ko
communiqué de soutien de la CGT Philips Dreux aux salariés de Total en lutte

Répondre à cet article