Remoulins : fin de grève à l’usine Vitembal

Dimanche 18 janvier 2015, par lohann // Vitembal

L ’offre de reprise de la société italienne Sirap Gemma est proposée mardi 20 janvier au tribunal de commerce de Nîmes.

Le mouvement de grève qui touchait le site Vitembal à Remoulins depuis mardi 13 janvier a pris fin jeudi 15 janvier au soir. "Une partie de nos revendications a été prise en compte", explique Cheikh Belromari, délégué force ouvrière.

Un plan avec 89 départs

Le syndicat demandait une indemnité de départ de 10 000 € par salarié, au lieu des 6 500 € proposés. "Et ce, alors que certains salariés travaillent dans cette société depuis vingt ou trente ans", note Cheikh Belromari, qui se félicite d’avoir été entendu par l’administrateur et la direction. En effet, un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) prévoyant 89 départs accompagne l’offre de reprise formulée par la société italienne Sirap Gemma.

Offre de reprise examinée au tribunal de commerce

Offre qui doit être examinée, mardi 20 janvier, après plusieurs reports, par le tribunal de commerce de Nîmes. "Les 89 postes supprimés sont connus mais pas les noms des salariés qui doivent partir", précise Cheikh Belromari.

Sirap Gemma est, à l’instar de Vitembal, spécialisée dans l’emballage alimentaire et industriel. L’entreprise à d’ailleurs une usine non loin de Remoulins, à Noves dans les Bouches-du-Rhône. Une entreprise qui fait partie de la holding italienne Itamobiliaire, propriétaire entre autres des Ciments français à Beaucaire.

Déboires depuis 2008

Depuis 2008 et après de multiples plans de sauvegarde de l’emploi, effectifs et chiffre d’affaires de cette entreprise, autrefois florissante, n’ont cessé de décroître. À quatre jours de l’audience du tribunal de commerce, les salariés attendent, entre inquiétude et espoir, la suite des événements.

Le 17 Janvier 2014 - Midi Libre

Répondre à cet article