Gad. Fin du contrat de sécurisation : 107 CDI signés

Jeudi 27 novembre 2014, par lohann // Gad

C’est ce jeudi que s’achève le CSP (contrat de sécurisation professionnelle) mis en place, fin novembre 2013, après le licenciement de 889 salariés de chez Gad. Le bilan définitif sera tiré le 16 décembre. Il devrait être très proche des chiffres livrés, il y a trois semaines, lors de la dernière mise à jour des données. Au 7 novembre, sur les 793 personnes qui ont adhéré au CSP (700 de Lampaul-Guimiliau, 59 de Saint-Nazaire et 34 de Saint-Martin-des-Champs), 107 ont retrouvé un contrat à durée indéterminée (CDI), 73 sont en contrat à durée déterminée (CDD) ou en intérim de plus de six mois, 31 suivent une formation diplômante ou qualifiante et trois ont créé leur entreprise. Par ailleurs, 32 ex-salariés tout proches de la soixantaine sont en transition de fin de carrière. « C’est un bilan plutôt médiocre », estime l’ancien syndicaliste Gad, Olivier Le Bras, en relevant que « seuls un peu plus de 10 % des licenciés ont vraiment retrouvé un emploi ». Les autres vont désormais percevoir l’ARE (allocation de retour à l’emploi), qui correspond à 57 % du salaire brut, durant un an pour les ex-salariés de moins de 50 ans, durant deux ans pour les autres.

Le 27 Novembre 2014 - Le Télégramme

Répondre à cet article