L’imprimerie CCL d’Atur ferme : 28 emplois supprimés

Samedi 22 novembre 2014, par lohann // CCL Label

Le groupe canadien CCL Label a décidé de fermer le site de l’imprimerie d’Atur près de Périgueux en Dordogne. Les 28 salariés vont recevoir leurs lettres de licenciement début janvier. Peu de solutions s’offrent à eux.

Voilà de quoi gâcher les fêtes de fin d’année. Les 28 salariés de l’imprimerie CCL Label à Atur ont appris fin octobre que leur direction avait décider de stopper toute activité sur le site dès le premier trimestre de l’année prochaine.

Ce jeudi, la direction est venue sur place confirmer la décision lors d’un comité d’entreprise durant lequel il a aussi été question du reclassement des salariés. Peu de solutions sont pour l’instant envisagées puisque deux reclassements ont été proposés. La moyenne d’âge dans l’entreprise est de plus de 45 ans et les salariés ne sont pas dupes, ils auront du mal à retrouver un travail.

Ces ouvriers ont pourtant entre les mains un savoir-faire unique dans le groupe en France. L’impression par injection sur les barquettes plastiques (comme celles des plaques de beurres vendues en grande surface).

D’après la direction des ressources humaines du groupe, l’imprimerie du val d’Atur perd 1,3 millions d’euros par an pour un chiffre d’affaire de 2,5 millions d’euros. La CGT dénonce cette logique financière de CCL qui serait pourtant largement bénéficiaire et n’aurait pas suffisament investi ces dernières années. Le syndicat en appel aux élus de la zone et au préfet pour trouver une solution. L’arrivée d’un repreneur serait vu comme un miracle à quelques jours de Noël.

Le 22 Novembre 2014 - France Bleu

Répondre à cet article