Nobel Plastiques : les salariés en grève illimitée

Mercredi 8 janvier 2014, par lohann // Nobel Plastiques

Depuis lundi 6 janvier au matin, les salariés de l’usine basée dans la zone industrielle de Vitry-le-François sont en grève illimitée. Près de 90 emplois sont menacés par un projet de plan social.

Les salariés expriment leur colère et leur crainte en brûlant des palettes devant l’entrée de l’usine. Depuis ce lundi matin à 5 heures, près de 80 % des effectifs sont en grève illimitée. Un mouvement très suivi pour s’opposer au plan social qui prévoit 83 licenciements. Les expéditions et les réceptions sont bloquées aux portes de l’entreprise.

Des négociations au point mort

Depuis octobre 2013, la direction et les syndicats discutent des modalités de ce plan social. Mais pour l’instant les négociations sont au point mort. Les salariés demandent des primes de départ plus importantes et des garanties sérieuses concernant l’avenir du site de Vitry-le-François dans la Marne.

Un plan social de grande ampleur

En 2007, l’entreprise devient la propriété du groupe turc Orhan. Spécialisée dans la fabrication de tubes en plastiques destinés à l’automobile, la société emploi aujourd’hui 337 salariés, contre près de 700 il y a 6 ans. Pour être plus compétitifs, les employés avaient déjà accepté de renoncer à leur intéressement et à leur participation. Mais cela n’a pas empêché la mise en place d’un plan social de grande ampleur. D’après les syndicats, les commandes et les clients sont encore là, mais les dirigeants n’investiraient plus sur le site vitryat, privilégiant l’activité sur d’autres sites délocalisés à l’étranger.

Le directeur financier du site marnais est en Turquie au siège du groupe. Il s’est engagé à transmettre les revendications des salariés. En attendant les résultats de cette rencontre, les employés maintiennent leur mouvement social.

Le 8 Janvier 2014 - France 3 Champagne-Ardenne

Répondre à cet article