Trélazé. Les Ardoisières bloquées toute la journée

Lundi 16 décembre 2013, par lohann // Ardoisières

Des salariés sont restés devant l’entrée alors que se déroulait un nouveau comité d’entreprise, dans le cadre du plan social.

Aucun camion n’a pu entrer aux Ardoisières, vendredi 13 Décembre. Les salariés ont bloqué l’entrée durant toute la journée. En revanche, les voitures ont pu passer ainsi que les salariés chargés de l’entretien et de la sécurité de la mine.

« Nous ne voulons pas être licenciés, justifie ce salarié, au milieu d’un groupe de collègues en train de se réchauffer autour d’un brasero. Nous savons qu’il y a de l’ardoise. Tout ce qu’on nous raconte, c’est du mensonge. Il y a 30 ans d’exploitation à Grand Maison. Un gisement épuisé ? Il est temps d’arrêter de dire des bêtises ! »

Lors du comité d’entreprise, qui se déroulait durant la matinée dans le cadre du plan social, les représentants du personnel ont pu développer, durant deux heures, leur argumentaire. « Nous avons démontré que le dossier était à charge et monté de toutes pièces », insiste Hervé Sabba, de la CGT.

D’autres réunions ont suivi et elles se sont déroulées « calmement avec des échanges normaux », selon Philippe Dufour, directeur général. La direction a accepté de prolonger la procédure d’un mois pour la porter à quatre mois. « C’est une démarche de l’entreprise, insiste Philippe Dufour. Dans le but de parvenir à des solutions plus personnalisées et plus optimisées pour chacun des salariés. »
Rappelons que 153 salariés sont concernés par la fermeture des Ardoisières.

Hier soir, un piquet demeurait devant l’entreprise alors que la direction se trouvait toujours dans les locaux. « Il n’est pas question de séquestration. Ce n’est pas un blocage définitif, précisait Hervé Sabba. Nous ne voulons pas nous exposer à des représailles inutiles. Il y aura d’autres actions ponctuelles. »

De nouvelles réunions sont programmées aujourd’hui, notamment du CHSCT, comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Une assemblée générale des salariés est prévue en début d’après-midi.

Le 16 Décembre 2013 - Ouest France

Répondre à cet article