ZF Mécacentre : la grève balaie le plan social

Samedi 30 janvier 2010, par cclpv // ZF Mecacentre

ZF Mécacentre annule son plan social

La direction de ZF Lemförder Mécacentre a annoncé lundi 25 janvier l’annulation d’un plan social qui prévoyait la suppression de 55 emplois sur les 277 de l’usine stéphanoise. Cette décision est intervenue après une journée de négociations et près d’une semaine de grève.

Un plan de sauvegarde de l’emploi avait été présenté le 10 décembre en comité d’entreprise extraordinaire. La suppression de 20 % des effectifs de l’unité stéphanoise qui fabrique des rotules et croisillons de direction pour automobiles était justifiée par la baisse de 40 % du chiffre d’affaires, de 20 millions d’euros, depuis deux ans. La direction de ZF Mécacentre estimait alors qu’il n’y avait pas de perspectives de reprise durable avant 2011.

Depuis le 19 janvier, la quasi-totalité des salariés de l’entreprise stéphanoise étaient en grève illimitée, « dans le calme ». Des distributions de tracts avaient été organisés vendredi au péage autoroutier de Veauchette, au concert de Lara Fabian au Zénith de Saint-Etienne et dimanche lors du match de l’ASSE contre Lorient au stade Geoffroy-Guichard.

Au terme des négociations, la direction de ZF Lemförder a accepté de lever le plan de licenciement et de payer les journées de grève. Spécialisée dans la frappe à froid, l’entreprise produit des pièces de sécurité (rotules et croisillons de direction) pour les grands constructeurs allemands (BMW et Mercedes en particulier).

usinenouvelle.com
26 janvier 2010

- A lire également l’article du Progrès du 26 janvier

Répondre à cet article